Nos actions > Liste des actions > PLACE DE l'EMERGENCE
print download

PLACE DE L’EMERGENCE EN PAYS DE LOIRE (Loire Atlantique)

PLACE DE l'EMERGENCE
Emergence de projets
Aide financière : 23 530 €
2020
creation-tpe
Loire Atlantique ()
Pays de la Loire

Partenaire de la Place de l’Emergence proposée par France Active, le FAPE EDF souhaite accélérer la création de nouvelles entreprises solidaires en accompagnant la maturation de projets. L’étude de faisabilité est réalisée par le futur porteur, salarié ou non d’une entreprise partenaire pendant la durée de l’étude. Le FAPE EDF choisit  principalement des projets de création de nouvelles structures d’insertion, créant notamment de nouvelles activités/filières, propices à la remise à l’emploi des personnes qui en sont éloignées.

La Place de l’Emergence permet chaque mois que les futurs entrepreneurs engagés de rencontrer mentors et financeurs (FAPE EDF, Banque des Territoires, Malakoff Médéric Humanis, Klésia, Fondation Carrefour, BNP Paribas, MAIF, Fondation MACIF, Banque de France) afin de recueillir un financement nécessaire au démarrage et les conseils utiles pour faire émerger leurs projets dans les meilleures conditions.

En 2020, le FAPE EDF a accordé son soutien à 15 projets, soit 185 260 € pour soutenir leur émergence et l’accompagnement par France Active (15 %). Ces projets portent un potentiel de création de plus de 200 emplois (plus de 300 créés et consolidés).

Le FAPE EDF favorise l’émergence de nouvelles structures sociales et solidaires créatrices d’emploi en PACA

En 2020, 2 projets en émergence (23 530 €)

  • à Nantes, le projet consiste en la mise en place d’un outil mutualisé de collecte logistique, de tri/valorisation et de distribution d’objets destinés au réemploi, dans l’agglomération nantaise, porté par un collectif de structures du réemploi. Création envisagée de 20 emplois directs dont une partie dans le cadre de l’IAE. Au global (en intégrant les emplois déjà existants notamment au sein des ressourceries et participants au groupe 3R), un objectifs de 111 emplois créés ou préservés.
  • à Nantes, les entrepreneurs réfugiés suscitent un triple impact positif, une valeur économique pour eux-mêmes, pour l’économie du pays d’accueil à laquelle ils participent, et pour leur pays d’origine, auquel ils contribuent indirectement. Le projet vise à créer et animer un parcours entrepreneurial inclusif qui leur est destiné, en lien étroit avec les acteurs de la création du territoire (l’Adie, la BGE, l’Ouvre Boîtes, etc.). L’inclusion est au cœur du projet : le parcours d’accompagnement est accessible à tous même à ceux qui maîtrisent mal le français ou ne connaissent pas les codes socio-professionnels ou l’écosystème économique en France. Le projet part aussi du principe que les entrepreneurs ont autant à donner qu’à apporter, donc l’accompagnement est basé sur l’entraide et le co-développement. Credo : « On voit des entrepreneuses et des entrepreneurs, pas des personnes réfugiées, et ça change tout ! ». L’interculturalité et la mixité entre les entrepreneurs accompagnés est recherchés avec 80 % d’entrepreneurs nouveaux arrivantset 20 % d’entrepreneurs sociaux locaux dont la participation est essentielle pour créer du lien avec les entrepreneurs nouveaux arrivants et faire naître des projets interculturels. L’objectif est de sensibiliser 100 personnes par an, accompagner 50 personnes par an dans le procession de création. Le potentiel est la création d’une trentaine d’ici à 3 ans avec au minimum la création de 50 emplois.

Autres projets similaires