Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 14 chômeurs créateurs de TPE dans le Rhône

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 31 000 €
2014
2015
2016
2017
creation-tpe
Rhône (69)
Auvergne-Rhône-Alpes

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

 

Depuis 2014, 14 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien dans le Rhône.

En 2017, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (5 500€).

  • A Montagny, Remy N. veut créer une entreprise de paysage, spécialisée dans l’élagage (CJ).
  • A Lyon, Ivan L. veut reprendre un bar du soir pour en faire un bar mexicain. Il organisera des concerts, expositions et évènements artistiques en lien avec la culture latino (QPV).
  • A Lyon,  Jérémie S. et Simon C. souhaitent créer un cabinet de recrutement ciblant les entreprises à la recherche de profils “cadres” dans les secteurs d’activité suivants : comptabilité, finance, audit, juridique, construction, achats, logistiques et santé dans un second temps (QPV).

 

En 2016, coup de pouce à 2 chômeurs créateurs de TPE (5 250€).

  • A Pierre-Bénite,  Dylan J. souhaite reprendre un salon de coiffure haut de gamme. (CJ).
  • A Saint Fons, Abdelkader A. veut créer une poissonnerie avec une offre de produits issus de la pêche artisanale française et pêche côtière (QPV).

 

En  2015, coup de pouce à un chômeur créateur de TPE (2750€).

  • A Vénissieux, Sakina B. veut créer un salon de coiffure mixte (CJ).

 

En  2014, coup de pouce à 7 chômeurs créateurs de TPE (17 500€) :

Dans le Rhône (15 500€) :

  • A Lyon, Chrystel I. veut créer un service de gestion aux pharmacies, proposant d’externaliser leur gestion du tiers payant (QPV)
  • A Lyon, Rachid B. veut reprendre un bar restaurant le long des quais de Saône. Il proposera une cuisine du terroir à prix modeste dans un décor en lien avec le cinéma (QPV)
  • A Lyon, Madame FM souhaite ouvrir un restaurant rapide sur les pentes de la Croix Rousse dans lequel elle proposera une cuisine simple faite maison sur place ou à emporter. Il sera proposé des produits uniquement issus de l’agriculture locale biologique ou raisonnée (QPV)
  • A Vaulx-en-Velin, Monsieur ET veut créer une activité de transports express et courses  (QPV)
  • A lArbresle, Audrey B. veut créer une boutique de vente de produits pour chiens et chats (QPV).
  • A Craponnne,  Franck T. souhaite créer son entreprise de pose de cuisines, salles de bains et dressing localisée (CJ).

Autres projets similaires