Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 48 chômeurs créateurs de TPE dans le Nord

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 90 950 €
2015
2016
2017
2018
creation-tpe
Nord (59)
Hauts-de-France

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2015, 48 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien dans le Nord.

En 2018, coup de pouce à 7 chômeurs créateurs de TPE (19 250€) :

  • A Abscon, Mélanie M. reprend l’institut de beauté dans lequel elle travaillait (CJ).
  • A Cambrai, Léo S. reprend un salon de coiffure (CJ).
  • A Berse, Augustin B. reprend un café/estaminet pour le transformer en une brasserie. Une cuisine à base de produits frais et locaux sera proposée (CJ).
  • A Maubeuge, Isabelle C. crée une entreprise spécialisée dans la rénovation de phares et la vente de LED à destination de l’automobile (CJ).
  • A Valenciennes, Ophélie M. crée une coordonnerie à domicile : le but est de lever la contrainte du déplacement pour que les cleints pensent à réparer au lieu de jeter (CJ).
  • A Cambrais, Clémentine V. crée un commerce spécialisé dans la vente de matériel terrariophile, l’organisation de formations inhérentes au monde terrariophile, le conseil, le suivi l’entretien et la livraison du matériel et l’organisation d’évènements en lien avec l’activité. Dans un second temps, les créateurs souhaitent créer un espace petite restauration et bar avec la possibilité de déguster des insectes ou autres types de produits similaires (CJ).
  • A Lambres Lez Douai, Orianne V. crée un commerce de prêt-à-porter et d’accessoires d’occasion pour femmes (CJ).

En 2017, coup de pouce à 20 chômeurs créateurs de TPE (38 700€) :

  • A Lieu Saint Amand, Maeva D. souhaite créer avec sa sœur, Madame Cynthia, un institut de beauté et de bien-être (CJ).
  • A Bouchain, Morgan C. souhaite s’installer comme Horticulteur. Il travaillera dans une démarche écologique, avec utilisation d’outils électriques et pas de produits phytosanitaires(CJ).
  • A Tourcoing, Loic A. crée, confectionne et vend du prêt à porter de sa propre marque de vêtements (CJ).
  • A Cysoing, Lucile S. crée une activité indépendante dans le domaine des activités physiques et sportives adaptées (CJ).
  • A Hazebrouck, Hayriye H. crée une boutique de prêt à porter homme et femme (CJ).
  • A Lille, Alfred J. crée une entreprise de VTC (CJ).
  • A Wormhout, Amandine G. reprend un camion pizza ambulant (CJ).
  • A Douai, Bryan B. crée un commerce spécialisé dans la vente de jeux de société. Le commerce comprendra une salle de jeux pour animer le commerce et permettre de tester les jeux(CJ).
  • A Lille, Bla N. crée un salon coiffure (QPV).
  • A Roubaix, Pascal C. et son épouse créent un atelier de confection et ouvrent une boutique de vente de vêtements (QPV).
  • A Denain, Jean-Claude B. souhaite pour sa société la réalisation de tous travaux de bâtiments, de rénovation et aménagement d’intérieur (QPV).
  • A Villeneuve d’Asc, Noel L. crée une entreprise de nettoyage sur la métropole lilloise (QPV).
  • A Dunkerque, Boubacar D. souhaite reprendre un FDC en liquidation judiciaire pour y proposer une activité plutôt hybride (QPV).
  • A Tourcoing, Rémi A. souhaite reprendre une entreprise (QPV).
  • A Tourcoing, Livia P. crée un magasin de jouets. Elle proposera des doudous, des jouets éducatifs et créatifs et en bois et des ateliers créatifs (QPV).
  • A Mons-en-Baroeul, Yassine J. crée un salon de coiffure et barbier pour hommes et enfants (QPV).
  • A Somain, Rudy H. crée un magasin d’achat et revente de produits d’occasions (QPV).
  • A Roubaix, Mael L. crée une entreprise de gestion de projet et de développement produit spécialisée en électronique (QPV).
  • A Wallers, Florent W. crée une entreprise spécialisée dans l’étude de projet en aménagement paysager extérieur, garden staging et montage de kit en bois et terrasse extérieure (QPV).
  • A Lille, Matumbu Mongo crée un salon de coiffure mixte aussi bien afro qu’européen (QPV).

 

En 2016, coup de pouce à 4 chômeurs créateurs de TPE (11 000€) :

  • A Nivelle, Morgan P. crée une pizzeria, à emporter ou livraison avec pizza faîtes maison et cuites au four au feu de bois. Il a acquis, il y un an, un kiosque qu’il a entièrement rénové et aménagé en vu de réaliser ce projet (CJ).
  • A Wasquehal, Aurélie D. crée un salon de toilettage et garde de petits animaux (CJ).
  • A Saultain, Sonny et Sandy R. créent une société qui se portera acquéreur d’un fonds artisanal de boucherie, charcuterie et traiteur (CJ).
  • A Bourbourg, Eric C. crée une animalerie spécialisée dans la vente de canin / félin/ oiseaux / rongeurs/aquariophilie / reptiles / insectes, accessoires et vivant (CJ).

 

En 2015, coup de pouce à 17 chômeurs créateurs de TPE (22 000€) :

  • A Cambrai, Audrey L. ouvre un magasin de location et vente de costumes, de déguisements et d’articles liés à la fête (CJ).
  • A Lille, Marie-Charlotte C. crée un salon de thé et proposera des livres à sa clientèle (CJ).
  • A Dunkerque, Constance D. reprend un salon esthétique (CJ).
  • A Haussy, Dany D. reprend une supérette Proxi (CJ).
  • A Lille, Joseph I. reprend une agence de marketing. Sa  volonté est de construire des solutions de communication de proximité, clé en main, grâce à un marketing écologique, moderne et positif, le vélo marketing. Le vélo sera le média de l’entreprise (CJ).
  • A Ramousies, Marine D. crée un commerce de vente de rangements sur mesure; placards, dressing, meubles de salles de bains et tous types d’aménagements d’espaces intérieurs incluants des rangements (CJ).
  • A Dunkerque, Maxime P. crée un site Internet de vente d équipements et d’accessoire de Paint-Ball (CJ).
  • A Valencienne, Morad D. crée une salle de jeux informatiques (CJ).
  • A Six Fours, Joao D. crée une entreprise spécialisée dans l’achat/revente de véhicules d’occasion, principalement à destination des jeunes conducteurs (CJ).
  • A Tourcoing, Abdelmalik Q. reprend une pizzeria qui propose une trentaine de pizzas différentes, des cornets de pates et des salades (CJ).
  • A Marquette Lez Lille, Céline B. crée un salon de toilettage canin et félin qui proposera des prestations traditionnelles et de la vente de marchandises (CJ).
  • A Vieux Condé, Dimitri M. reprend une auto-école (CJ).
  • A Hem, Matthieu T. crée une entreprise de conception paysagiste. Il proposera de l’entretien de jardin et de la conception et création d’espace (CJ).
  • A Dunkerque, Swan H. crée un bureau d étude thermique à Dunkerque.(CJ).
  • A Lambersart, Jérôme M. crée un site internet qui oriente son offre commerciale autour du CV Vidéo et de prestations liées (CJ).
  • A Tourcoing, Quentin D. crée une société proposant la personnalisation d’objets grâce à un procédé nouveau appelé hydro-dipping. Il s’agit d’une technique de décoration de surface qui utilise un film hydrosoluble avec des motifs et des aspects imprimés (carbone, métal, bois, marbre, déclinables en différentes couleurs suivant la couleur de fond applliquée). L’hydrodipping peut être utilisé dans de nombreux domaines (automobile, modélisme, sport, équipement de protection, audiovisuel, etc.) (CJ).
  • A Wallers, Giovanna P. crée un insitut de beauté dans la maison de sa mère qui sera séparée en deux parties. L’institut fera toutes prestations liées au métier de l’esthétique (soins vosage et corps, épilations, onglerie, maquillage, solarium) et également relaxation avec le jacuzzi et le sauna en espace privatif (CJ).

Autres projets similaires