Nos actions > Liste des actions > ECOLE DE PRODUCTION DE CHALON SUR SAONE
print download

École de production de Chalon Sur Saône

ECOLE DE PRODUCTION DE CHALON SUR SAONE
Ecole de production en métallurgie
Aide financière : 25 000 €
2017
insertion
Chalon Sur Saône (71)
Bourgogne-Franche-Comté

Une nouvelle école de production en métallurgie en Saône et Loire

La fédération des écoles de production regroupe 20 écoles en grand partie en région Aura qui forment directement  à un métier des jeunes, souvent en rupture scolaire, leur permettant une insertion professionnelle rapide et de qualité.

Le modèle pédagogique : “Faire pour apprendre”, écoles et entreprises sont ici réconciliés. La même journée, en un même lieu les jeunes consacrent 2/3 de leur temps à l’enseignement technique et 1/3 aux cours théoriques, sous tutelle des maîtres professionnels. Ils doivent répondre à de véritables commandes de clients et se trouvent ainsi placés dans la réalité du monde du travail avec ses propres exigences. Une réussite incontestable : 98 % de réussites aux CAP et Bac Pro, 73 % de mentions en Bac Pro, 45 % des jeunes poursuivent leurs études, 55 % rentrent dans la vie active avec un taux d’insertion qui avoisine les 100 % , 10 % d’entre eux créent leur entreprise par la suite.

Le FAPE EDF est sollicité pour soutenir la création d’une Ecole de Production à Châlon sur Saône dans la filière de la Métallurgie qui note un fort déficit de main-d’oeuvre qualifiée  dans la région. L’école accueillera des jeunes de 16 à 18 ans en rupture scolaire ou primos-arrivants, les diplômes préparés seront le CAP conduites des installations de production en 2 ans, le Bac pro technicien d’usinage en 2 ans et des CQP de branche. Le recrutement se fera avec les acteurs locaux de l’insertion au sein d’un comité ad’hoc. Un travail spécifique sera conduit pour le recrutement de jeunes filles. En règle général 70 % des jeunes sont issus des quartiers sensibles, et 10 % sont dyslexiques ou dyspraxiques. Les acteurs locaux sont très impliqués, EDF, UIMM 71 et les grandes entreprises du secteur. 6 personnes à plein seront recrutées sur le projet. Le FAPE EDF cofinance à l’investissement de départ en machines.

 

 

 

 

Autres projets similaires