Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 11 chômeurs créateurs de TPE dans les Yvelines

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 23 500 €
2014
2016
2017
2018
creation-tpe
Yvlines (78)
Ile-de-France

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2014, 11 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien dans les Yvelines.

En 2018, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (8 250€) :

  • A Maurepas, Mydrie P. crée une activité de restauration nomade où seront proposés des menus “faits maison” et “végétariens” en valorisant les produits locaux en mettant l’accent sur les circuits courts. Des prestations de services traiteur seront proposées (CJ).
  • A Maison Lafitte, Antoine F. crée uen entreprise d’agriculture urbaine, où il proposera des plantes aromatiques et des salades notamment, issues de culture respectueuse de l’environnement (CJ).
  • A Beynes, Justine L. crée une entreprise de fabrication artisanale de confitures, qu’elles distribuera principalement en vente direct sur les marchés et chez les revendeurs du type épicerie fines et envisage aussi de créer un site internet (CJ).

 

En 2017, coup de pouce à 6 chômeurs créateurs de TPE (9 750€) :

  • A Versailles, Sandor Miklo crée une micro-entreprise de peintre en bâtiment (QPV).
  • A Vernouillet, Stéphanie Christin souhaite reprendre un Salon de toilettage situé dans un centre commercial (QPV).
  • A Trappes, Mohamadou S. souhaite créer une société de transports de personnes (QPV).
  • A Poissy, Jamaa O. souhaite créer une activité VTC (QPV).
  • A Vernouillet, John P. souhaite reprendre une boucherie Charcuterie (QPV).
  • A Chanteloup-les-Vignes, Nadir M. et son beau-père, Monsieur Youssef A. créent une activité d’impression et pose d’affiches publicitaires (QPV).

 

En 2016, coup de pouce à 1 chômeur créateur de TPE (2 750€) :

  • A Guyancourt, Sébastien B. s’installe en tant que photographe professionnel, spécialisé dans les besoins de communication et d’illustration (CJ).

 

En 2014, coup de pouce à 1 chômeur créateur de TPE (2 750€) :

  • A Versailles, Lorry M, après six ans d’études à l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie (IFEC), s’installe à son compte sur la ville de Versailles (CJ).

Autres projets similaires