Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 13 chômeurs créateurs de TPE en Seine Saint-Denis

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 21 650 €
2014
2017
2018
creation-tpe
Seine Saint-Denis (93)
Ile-de-France

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2014, 13 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien en Seine Saint-Denis.

En 2018, coup de pouce à 6 chômeurs créateurs de TPE (7 200€) :

  • En Seine Saint-Denis, 6 chômeurs créateurs de TPE soutenus dans le cadre du  fonds de garantie égalité territoires (QPV).

 

En 2017, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (6 950€) :

  • A Villemomble, Landry M. reprend un fonds de commerce d’une laverie libre service. Il proposera un service complet : laverie automatique avec un service de retoucherie et repassage (CJ+QPV).
  • A Saint Ouen, Héloise P. crée une application web SoliMobi qui permettra de partager ses trajets dans les transports en commun avec d’autres voyageurs pour être en sécurité (QPV).
  • A Bagnolet, Sana C. crée une auto-école (QPV).

 

En 2014, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (7 500€) :

  • A Saint-Denis, Mickaël B. crée un studio d’enregistrement musical et de montage vidéo (QPV).
  • A Saint Denis, Marcel M. souhaite développer son agence de média-planning et conseil en communication. Il s’agit d’exploiter, en complément d’une communication institutionnelle, de nouveaux média comme des spots vidéo diffusées dans les taxis ou sur des écrans disposés dans les lieux publiques (QPV).
  • A Bobigny, Aïcha K. reprend un commerce où sera proposée de la restauration rapide et des goûters BIO (QPV).

Autres projets similaires