Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 19 chômeurs créateurs de TPE en Gironde

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 50 750 €
2014
2015
2016
2018
creation-tpe
Gironde (33)
Nouvelle-Aquitaine

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2014, 19 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien en Gironde.

En 2018, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (8 250€) :

  • A St Sulpice et Cameynac, Marine B. reprend un fonds de commerce d’un institut de beauté (CJ).
  • A Prechac, Pascaline L. reprend un tabac, presse, loto (CJ).
  • A Villandraut, Dylan G. et sa compagne, Caroline J. créent un food truck végétalien et fera traiteur sur des événements, avec des produitd locaux, de saisons et dans la mesure du possible, bios. Il servira des burgers, des hot dogs et des patisseries américaines (cheese cake, muffins, etc.) (CJ & ZRR).

En 2016, coup de pouce à 6 chômeurs créateurs de TPE (16 000€) :

  • A Mérignac, Jordy G. crée un commerce d’achat et revente d’éclairage Led au travers de nombreuses applications (CJ).
  • A Ambares et Lagrave, Ayla P. crée un cabinet de diététique et de vente de compléments alimentaires  (CJ).
  • A Saint Martial, Céline D. souhaite créer un foodtruck de restauration traditionnelle. Elle proposera des produits en circuits court, pour respecter les saisons, la biodiversité, l’environnement, la qualité alimentaire, l’économie sociale, le savoir-faire et valoriser le terroir  (ZRR).
  • A Arsac, Thierry G. crée une entreprise de lutte contre les nuisibles (ZRR).
  • A Bordeaux, Manon S. souhaite reprendre un commerce de fleuriste (CJ)
  • A Ludon Médoc, Kévin B. souhaite créer une activité de vente de poissons et de crustacés sur éventaires et marchés (CJ)

 

En 2015, coup de pouce à 7 chômeurs créateurs de TPE (18 250€) :

  • A Bègles, Juliette D. crée une activité de services à la personne. Elle proposera des services de garde d’enfants, de ménage et de repassage, d’aide aux séniors, aux handicapés et aux personnes en incapacité temporaire (QPV).
  • A Valeyrac, Laurence F. souhaite reprendre un commerce multiservices (bar, tabac, épicerie, dépôt de gaz, de pain etc.) (ZRR).
  • A Lacanau, Isabelle L. souhaite créer un restaurant de type rapide (ZRR).
  • A Sainte Foy et Ponchapt, Abdelkader J. souhaite créer une activité de mise à disposition d’un véhicule avec chauffeur (QPV).
  • A Floirac, Clément R. crée une activité de conception, réalisation et entretien de jardins paysagers et sensoriels (CJ).
  • A Bordeaux, Cédric M. crée une entreprise spécialisée dans la sécurité des biens et des personnes (CJ).
  • A Blaye, Tiphaine M. crée un espace de vente de produits japonais sur place ou à emporter (CJ).

 

En 2014, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (8 250€) :

  • A Bordeaux, Julien C. souhaite créer un bureau d’ingénierie environnementale avec un ami. Ils ont tous deux un BAC+5 et Julien dispose de 13 ans d’expérience en ingénierie environnementale et Mr C, son ami, a 2 ans d’expérience en tant que chef de projet. (CJ).
  • A Villeneuve d’Ornon, Samira S. reprend un institut de beauté spécialisé en soins énergétiques. Elle a un BP d’esthétique et passe actuellement un Brevet en ortho-Bio-Energie (CJ).
  • A Bordeaux, Manon M. souhaite avoir un espace d’esthétique en sous location dans un salon de coiffure. Elle pourra bénéficier de la clientèle déjà existante pour développer son activité. Elle proposera des soins du corps et des épilations (CJ).

Autres projets similaires