Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 23 chômeurs créateurs de TPE dans le Bas-Rhin

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 48 950 €
2014
2015
2016
2017
2018
creation-tpe
Bas-Rhin (67)
Grand Est

 En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2014, 23 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien dans le Bas-Rhin.

En 2018, coup de pouce à 7 chômeurs créateurs de TPE (9 950€) :

  • A Strasbourg, Charlotte C. ouvre une boutique de cosmétiques bios, naturels et végans, où elle vendra des produits pour hommes et femmes, des produits bruts permettant la fabrication de ses propres cosmétiques et des accessoires de cosmétiques. Elle proposera également des ateliers de préparation de cosmétiques et muniera sa boutique de coiffeuses permettants aux clientes de tester le maquillage en se maquillant où en se faisant maquiller. 
  • Dans le bas-Rhin, 6 chômeurs créateurs de TPE soutenus dans le cadre du  fonds de garantie égalité territoires (QPV)

 

En 2017, coup de pouce à 2 chômeurs créateurs de TPE (2 750€) :

  • A Strasbourg, Cetin A. souhaite reprendre le bar PMU de son beau père (QPV).
  • A Schiltigheim, Selvet K. souhaite créer un salon de thé et petite restauration. Elle proposera des formules petit-déjeuner, des sandwiches, des plats du jour et des gâteaux sucrés (QPV).

 

En 2016, coup de pouce à 6 chômeurs créateurs de TPE (15 250€) :

  • A Strasbourg, Chloé J. crée une entreprise offrant des prestations de conseils dans le domaine de la recherche clinique pour le compte de laboratoires pharmaceutiques, sociétés de biotechnologie, start-up et sociétés de recherche sous contrats (QPV).
  • A Strasbourg, Anna B. souhaite créer son cabinet de sage-femme (QPV).
  • A Strasbourg, Samir F. souhaite créer une société de distribution électrique (QPV).
  • A Strasbourg, Ali-Ihsan B. crée une société qui proposera des études, devis et plans d’exécution dans les lots fluides pour différents projets de construction (chauffage/climatisation, sanitaire, ventilation, électricité et assainissement. Il sera également proposé des études thermiques des bâtiments neufs ou en rénovation (QPV).
  • A Strasbourg, Dalila F. souhaite reprendre une patientèle et mettre en place un partenariat avec une autre infirmière. Elle proposera les services et prestations classiques d’un cabinet d’infirmiers (QPV).
  • A Lutzelhouse, Laurie Laugel souhaite créer une boutique de fleurs à Lutzelhouse ayant comme activité principale la vente de fleurs coupées, de plantes vertes et fleuries, des bouquets et arrangements et des éléments de décoration (CJ).

 

En 2015, coup de pouce à 4 chômeurs créateurs de TPE (10 500€) :

  • A Strasbourg, Nicolas S. crée une entreprise de transport de corps à l’international. D’origine serbe, il souhaite se spécialiser sur ce pays ainsi que ceux situés à proximité. Il proposera des prestations de vente de cercueils et accessoires à des prix très bas (QPV).
  • A Strasbourg, Leyla O. reprend un fonds de commerce d’alimentation générale. Elle proposera des produits d’épicerie courante, des produits frais et aussi des sandwichs:plats turcs et iraniens à emporter. (QPV).
  • A Schiltigheim, Laetitia M. souhaite ouvrir une micro crèche (CJ).
  • A Strasbourg, Camille L. souhaite ouvrir un atelier de perruques, visant essentiellement les femmes et les hommes atteints de cancer (CJ).

 

En 2014, coup de pouce à 4 chômeurs créateurs de TPE (10 500€) :

  • A Strasbourg, Mohamed Z. souhaite créer une société spécialisée dans la vente et la pose de carrelage (QPV).
  • A Strasbourg, Monsieur ME crée une activité de transport qui prendra en charge la livraison de colis en véhicule léger. L’essentiel de cette activité sera apporté par des entreprises existantes qui souhaitent sous-trait (QPV).
  • A Hoenheim, Laura K. souhaite reprendre un fonds de commerce d’une boutique de couture/retouche/mercerie (CJ).
  • A Strasbourg, Sara A. souhaite développer une activité de neuro feedback à domicile sur Strasbourg (activité de relaxation s’appuyant sur le principe de l’électroencéphalogramme) (CJ).

Autres projets similaires