Nos actions > Liste des actions > Soutien à la création de TPE
print download

Soutien à 42 chômeurs créateurs de TPE dans la Somme

Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 10 456 €
2014
2015
2016
2017
2018
2019
creation-tpe
Somme (80)
Hauts-de-France

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le FAPE EDF verse 1 200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

 

Depuis 2014, 42 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien dans la Somme.

En 2019, coup de pouce à 21 chômeurs créateurs de TPE (57 760€).

  • A Hiermont, Rodolphe H. crée une entreprise de prestations de services : chauffeur d’engins agricoles et travaux public (CJ & ZRR)
  • A Amiens, création d’une activité de Plombier Chauffagiste traditionnelle par Medhi M.  (CJ & QPV)
  • A Amiens, création d’un commerce de fleurs par Rémi P. (CJ)
  • A Citernes, Quentin D. crée une activité de travaux paysagers et agricoles (CJ)
  • A Flaucourt, Emmanuel H. crée une société spécialisée dans le second œuvre du bâtiment en construction et rénovation : menuiserie, plâtrier et électricité générale. (ZRR)
  • A Albert, Sandra M. reprend un café – tabac – FDJ de quartier. (ZRR)
  • A Albert, Aurélie P. crée un institut de beauté avec prestations possibles en entreprise. (ZRR)
  • A Le Ronssoy, Sandrine V. crée une boulangerie, pâtisserie et traiteur. (ZRR)
  • A Crécy en Ponthieu, Pascaline M. crée un commerce ambulant spécialisé dans la vente de produits en vrac, biologiques et/ou locaux : produits d’épicerie sèche, de produits liquides, de produits d’hygiène et d’entretien. (ZRR)
  • A Gueschart, Frédéric B. crée une activité vente et pose de menuiseries, travaux de maçonnerie et d’isolation. (ZRR)
  • A Noyelles S/Mer, Vincent D. crée une activité de peintre en bâtiment, (ZRR)
  • A Vironchaux, Thibaut H. crée une activité de maintenance et réparation de matériel d’irrigation et ventes de matériel d’irrigation. (ZRR)
  • A St Riquier, Rémy C. crée une société de vente, installation et maintenance de solutions photovoltaïques et solutions aéro-voltaïques. (ZRR)
  • A Crécy en Ponthieu, Justine V. reprend un institut de beauté. (ZRR)
  • Au Crotoy, Audrey, L. reprend une boutique de prêt à porter. (ZRR)
  • A Dompierre S/Authie, Clément T. reprend une société de travaux d’assainissement, de terrassement, de voiries.
  • A St Riquier, Laura D. crée une activité de friterie ambulante. (ZRR)
  • A Rue, Isabelle C. crée un commerce de produits locaux et/ou biologiques : thé, infusions, confitures….(ZRR)
  • A Rue, Benjamin O. reprend une boucherie-charcuterie. (ZRR)
  • A St Riquier, Rémy D. crée une activité de plaquiste et proposera des prestations de plomberie. (ZRR)
  • A Nouvion, Hélène B. créevune activité de fleuriste. (ZRR)

 

En 2018, coup de pouce à 11 chômeurs créateurs de TPE (17 850€).

  • A Amiens, Vincent C. crée une activité d’Electro Fitness (CJ).
  • A Longueau, Léa B. reprend une boulangerie pâtisserie. Il s’agit d’une boulangerie artisanale où seront proposés des sandwichs et des quiches (CJ).
  • A Fressenville, Eva C. souhaite reprendre le salon de coifure dans lequel elle travaille depuis 2013 (CJ).
  • Dans la Somme, 8 chômeurs créateurs de TPE soutenus dans le cadre du  fonds de garantie égalité territoires (QPV)

 

En 2017, coup de pouce à 4 chômeurs créateurs de TPE (9 700€).

  • A Rue, Alexandre C. souhaite créer une entreprise de maréchalerie. Son activité consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s’occuper de leur parage, ainsi la vente de produits de soin pour sabots et matériel complémentaire de ferrure (CJ).
  • A Abbeville, Pierre C. veut proposer des services de chocolatier-patissier et traiteur en livraison à domicile ou en retrait directement dans son laboratoire auprès des particuliers et des entreprises (CJ).
  • A Le Crotoy, Marc R.souhaite s’installer comme couvreur charpentier. Il gérera des chantiers pour des résidences neuves, de la rénovation et des maisons en ossature bois (CJ).
  • A Amiens, Jean-Blanchard B. fera du conseil et proposera une étude personnalisée pour des clients africains souhaitant investir dans du matériel frigorifique mobile et rechargeable par panneaux solaires (QPV).

 

En 2016, coup de pouce à 2 chômeurs créateurs de TPE (5 500€).

  • A Bazentin, Laure B. veut ouvrir une cabine de soins esthétiques proposant épilation, manucure, maquillage, soins du corps et du visage, extensions de cils et de la vente de produits (CJ).
  • A Saint Valery Sur Somme, Thomas R. souhaite créer une activité de monteur de vidéos d’entreprise. L’activité propose des vidéos très courtes permettant à ses clients de booster leur communication (CJ).

 

En  2015, coup de pouce à 1 chômeur créateur de TPE (2 750€).

  • A Vron, Pauline G. reprend un salon de coiffure à VRON avec le soutien de la commune (CJ).

 

En  2014, coup de pouce à 3 chômeur créateur de TPE (11 000€).

  • A Boves, Justine D. souhaite ouvrir un atelier spécialisé dans la création graphique “print” et “web”(CJ).
  • A Abbeville, Sandra R. veut ouvrir un un salon de coiffure (CJ).
  • A Amiens, Maxime H. souhaite créer son entreprise de sandwitcherie et de traiteur asiatique au cœur de la ville d’Amiens. Il s’associe à Madame TE pour ce projet de création (CJ).

Autres projets similaires