Nos actions > Liste des actions > FRANCE ACTIVESoutien à la création de TPE
print download

SOUTIEN A 7 CHÔMEURS CRÉATEURS DE TPE EN SEINE-MARITIME

FRANCE ACTIVE
Soutien à la création de TPE
Soutien à la création de TPE
Aide financière : 17 900 €
2015
2017
creation-tpe
Seine-Maritime (76)
Normandie

En partenariat avec France Active, le FAPE EDF soutient la création de TPE

Partenaires historiques, le FAPE EDF et France Active agissent depuis de nombreuses années pour soutenir la reprise ou la création d’entreprises par des chômeurs éloignés de l’emploi avec trois programmes :

  • Cap’jeunes (CJ) pour favoriser la création d’entreprises par des jeunes de moins de 26 ans, public particulièrement touché par le chômage.
  • Zones de revitalisation rurale (ZRR)
  • Quartiers prioritaires de la Ville (QPV)

Les associations territoriales de France Active accueillent les porteurs de projet et leur apportent conseils, financements et mise en réseau.

Le FAPE EDF attribue un coup de pouce de 2 000 € au projet de création de TPE (ZRR et CJ) et cofinance l’accompagnement réalisé par l’association territoriale France Active (500 et 750 €).

Le Fape EDF verse 1200 € à la ligne de garantie Egalité Territoires pour chaque projet de création de TPE dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Pour 1€ versé ce sont plus de 50 € prêtés par la banque au futur entrepreneur, le tout sans caution personnelle ! Chaque projet représente 2,3 emplois au démarrage et près de 5 emplois trois ans après.

Depuis 2015, 7 créateurs de TPE ont pu bénéficier de ce soutien en Seine-Maritime.

En 2017 coup de pouce à 4 chômeurs créateurs de TPE (9 650€)

  • A Rouen, William S. veut créer un restaurant Thai. Le restaurant proposera sur place ou à emporter (CJ).
  • A Houppeville, Elise F. souhaite créer son entreprise de paysagistes : création de jardins, terrases, bassins, murets, kiosques et entretien d’espaces verts (CJ).
  • A Sauchay, Aline L. souhaite créer un cabinet ambulant d’ostéopathie pour les animaux, principalement sur les chevaux, les chiens et les vaches laitières (CJ).
  • A Canteleu, Viena NK. souhaite créer une activité de sécurité sur la zone de Rouen et Paris si nécéssaire (QPV).

En 2015, coup de pouce à 3 chômeurs créateurs de TPE (8 250€)

  • A Saint-Romain-de-Colbosc,  Anais T. souhaite ouvrir un salon d’esthétique où elle proposera des prestations classiques, des modelages du monde, des prestations de maquillages, un bar à ongles et mettra en place des après-midi pour les enfants avec les parents (CJ).
  • Au Havre, Camille D. souhaite reprendre le salon et institut de coiffure situé au sein de l’hôpital privé de l’estuaire. Elle proposera des prestations classiques de coiffure ainsi que des prestations de compléments capillaires et perruques (CJ).
  • A Fécamp, Romain R. souhait créer son entreprise d’électricité. Il interviendra sur la maintenance auprès de petites industries, sur l’électricité générale  et auprès des particuliers et dans la rénovation, le neuf et la réhabilitation de logements pour les personnes à mobilité réduite. Il interviendra également sur de la domotique (CJ).

 

Autres projets similaires